SOUTENIR UNE ECOLE DE CIRQUE EN PALESTINE


Grâce au soutien de nombreux amis partout dans le monde, la première école de cirque en Palestine ouvre ses portes à la première représentation le 18 août 2006 à Ramallah.

A ses débuts, Shadi Zmorrod, le fondateur de cette école, connaît de nombreux obstacles. Mais ce jeune palestinien de 27 ans, plein d'ambition, rencontre Jessica Devlieghere, une jeune femme belge, coopérante pour Solidarité Socialiste qui vit et travaille à Ramallah.

Celle-ci tente d'organiser la venue d'artistes-formateurs du « Cirque en mouvement » (de l'Ecole de Cirque de Bruxelles) qui sont prêts à se rendre à Ramallah pour aider Shadi à réaliser son rêve et établir une coopération plus durable avec le cirque en Palestine. Tout est déjà réglé quand la guerre au Liban éclate. Les artistes belges doivent alors annuler leur voyage, mais envoient néanmoins le matériel de cirque qui avait été prévu. Au lieu des 5 artistes de cirque professionnels et 10 jeunes Palestiniens qui devaient être formés, ce sont 3 artistes de cirque palestiniens peu expérimentés qui acceptent d'organiser la première formation des jeunes.


Lançant alors un appel au réseau international du cirque et des ONG, Jessica et Shadi parviennent à mobiliser des formateurs et à se procurer du matériel adéquat. Ils reçoivent des soutiens financiers de la part de coopérants, amis et quelques entreprises palestiniennes. Les montants récoltés leur permettent ainsi d'acheter du matériel circassien, d'accueillir des volontaires internationaux, de faire vivre l'école, ...

The Palestinian Circus School