actualités | événements | the Palestinian Circus School | association | contacts


L'ASSOCIATION ALÉ HOPE !


L'association ALé Hope ! est le fruit d'une rencontre dans les Vosges en juillet 2008 entre Chloé et Emilie qui participent à un échange international autour des arts du cirque mêlant vingt et un jeunes jordaniens, palestiniens, roumains et français âgés de 14 à 25 ans. Touchées par la démarche des Palestiniens qui tentent dans leur ville, Ramallah, de développer une Ecole de Cirque, des liens d'amitié se tissent et l'envie de les soutenir ne les quittera plus.

C'est en Belgique, que leurs chemins se croisent à nouveau, en mars 2009 ; la PAC (Présence et Action Culturelles) très active en Palestine soutient cette Ecole de Cirque et les invite à présenter leur spectacle Circus Behind The Wall et organise une vaste opération de solidarité nommée « Asseoir l'espoir » : proposer à des artistes professionnels et amateurs de créer, décorer et/ou transformer une chaise en objet d'art. Des expositions destinées à la vente de ces chaises, serviront à récolter des fonds pour financer la construction en territoire palestinien d'une école de cirque et l'acquisition de matériel circassien.

Un partenariat se profile alors avec la PAC, grâce à Yanic Samzun (son président) et Dominique Surleau (coordinatrice) pour un jour développer ce projet à Nancy. C'est en France avec le soutien de l'AFPS 54, que Chloé et Emilie invitent à leur tour leurs amis palestiniens et belges lors de la première édition du festival « Le Printemps de la Palestine » au CCAM à Vandoeuvre. Un film de la télévision belge est présenté au public, Laetitia a le même coup de cœur que Chloé et Emilie. Ensemble, elles décident de créer l'association ALé Hope ! pour à leur tour soutenir cette école de cirque en développant l'opération « Asseoir l'espoir » en Lorraine.

L'association ALé Hope ! a également pour but d'apporter un soutien matériel, financier, intellectuel et/ou humain, aux populations en situation de difficulté, par le biais de projets, d'événements, d'actions de solidarité internationales et de toutes formes d'initiatives culturelles. Ceci en impliquant la population locale, les administrations, les associations et autres partenaires potentiels.

ALé Hope! souhaite d'abord contribuer au développement et à la pérennisation d'une Ecole de Cirque en Palestine (The Palestinian Circus School).



LE PROJET


L'opération Asseoir l'Espoir, initiée par la PAC de Belgique, traverse les frontières

Ayant toujours été très présent sur la question palestinienne et s'inspirant de la première action menée par Anita Huybens, artiste céramiste belge, Présence et Action Culturelles (PAC) lança une vaste opération de solidarité en Wallonie et à Bruxelles en proposant à des artistes professionnels et amateurs de créer, décorer et/ou transformer une chaise en objet d'art ; oeuvres exposées et vendues à l'occasion d' expo-ventes organisées à Tournai, Namur, Mons, Liège et Bruxelles en 2008. Les fonds récoltés ont servit à financer l'acquisition et l'acheminement d'un chapiteau et de matériel circassien en territoire palestinien.

Ce fut un triomphe et l'Opération « Asseoir l'espoir » traversa les frontières pour se poser à Lille. Une impressionnante expo-vente de chaises-oeuvres s'y déroula dans les espaces magnifiques de la gare Saint-Sauveur du 5 au 7 novembre 2010.
C'est la Fédération française du Nord du Secours populaire qui s'engagea et qui très vite accepta de monter cette première opération en partenariat avec l'association Culture du Coeur de Lille en soutien avec la Ville de Lille. Côté belge, la Maison de la Culture de Tournai, partenaire de la toute première opération en Belgique accepta elle aussi sans détour de renforcer ce partenariat transfrontalier !

asseoir l'espoir.be


Une expérience unique qui s'implante en Lorraine au printemps 2011

« Asseoir l'espoir » pour joindre l'art à la solidarité est une opération de solidarité qui vise à pérenniser le développement d'une école de cirque en Palestine.

Cette opération lancée en Meurthe-et-Moselle a proposé à des artistes professionnels et amateurs, des créateurs (-trices), des écoles d'art, des classes, des centres d'expression et de créativité, des groupes de jeunes, d'adultes, des associations de faire don d'une ou plusieurs chaises. Mais pas n'importe lesquelles. Des chaises transformées en oeuvre d'art, oeuvres qui ont été exposées et vendues au profit de cette jeune école palestinienne de cirque.

Première étape : La projection du film "Un cirque en terre ceinte" réalisé par D. Rombaut et R. Basso-Basset (No Télé) à l'occasion du festival "Le printemps de la Palestine" du 31/03/11 au 02/04/11. Ce film retrace l'histoire d'un rêve, l'histoire d'un projet, le projet d'une école de cirque en Palestine, l'école de l'espoir, l'espoir de vivre un jour en liberté et en paix. On y suit une équipe PAC partie en mission pour se rendre compte du quotidien des Palestiniens. Ces conditions de vie, le plus souvent inacceptables, illustrent le contexte où évolue cette école de cirque. Au travers d'images, de témoignages et un état des lieux d'un territoire occupé, le film montre combien il est essentiel sinon vital de développer des projets culturels et artistiques là où les luttes pour la survie et la dignité sont permanentes.
Le dvd accompagne le livre-témoignages "Un cirque en Palestine", il est sous-titré anglais et néerlandais. Il comprend également des « bonus » avec des interviews inédites, des extraits du spectacle, un reportage de la première expo-vente à Tournai.
...

Seconde étape : 2ème édition du Printemps Palestine, le samedi 28 avril 2012 à l'espace Yves Coppens (Vandoeuvre-les-Nancy).
...

Troisième étape : Dès l'automne 2012, différentes expos-ventes à Nancy et agglomération dans lesquelles vos chaises-oeuvres ont été présentées et/ou vendues :

- Festival « Jardins de Ville... Jardins de Vie » au Parc Montaigu à Jarville 22 et 23 septembre en lien avec la CUGN.
- A la galerie du CCAM du 12 au 18 novembre en lien avec la Scène nationale de Vandoeuvre et la ville de Vandoeuvre.